... de Marlenheim à Molsheim, du Steinklotz au Bruderthal ...



Navigation rapide

 


1 - Grand Cru "Steinklotz" de Marlenheim (67)
Surface 40,6 ha
Sol Calcaire
Cépages privilégiés

Gewurztraminer
Riesling
Tokay Pinot Gris

Aux portes de la Route des Vins d’Alsace, voici Marlenheim et son terroir, le Steinklotz. A une altitude de 200 à 300 m, ce coteau à forte pente repose sur un "bloc calcaire" du Muschelkalk et du Keuper dolomitique qui ne compte guère en surface que 20 cm de terre végétale avec dans sa partie orientale, des éboulis surtout calcaires. Exposé Sud-Sud-Est, le Steinklotz dispose d’un ensoleillement maximum. Son sous-sol caillouteux est très favorable à l’accumulation thermique et l’environnement sec et très chaud constitue un microclimat idéal pour cultiver les meilleurs cépages.

Les vins du Steinklotz sont d’une grande noblesse et de longue garde. Ils développent le délicat fruité et l’arôme épicé caractéristiques des terroirs calcaires.

 

2 - Grand Cru "Engelberg" de Dahlenheim / Scharrachbergheim (67)

Surface 14,8 ha
Sol Marno-calcaire
Cépages privilégiés

Gewurztraminer
Riesling

Sur la commune de Dahlenheim, l’Engelberg occupe 14,80 ha du versant plein Sud de la colline du Scharrach, entre 250 et 300 m d’altitude. Il offre des sols marnocalcaires caillouteux, très homogènes et peu profonds, riches en fossiles notamment à l’extrême Ouest où le Muschelkalk domine. Son orientation au Sud et ses pentes assez fortes bénéficient d’un long ensoleillement et d’un microclimat idéal.

Les vins de l’Engelberg présentent une très belle harmonie, un corps bien charpenté et un bouquet élégant. Ils s’expriment pleinement après plusieurs années de vieillissement et développent avec le temps ces arômes délicats et remarquables caractéristiques des terrains marno-calcaires.

 

3 - Grand Cru "Altenberg" de Bergbieten (67)
Surface 29,1 ha
Sol Marno-calcaro-gypseux
Cépages privilégiés

Gewurztraminer
Riesling


Au début du vignoble alsacien, sur la commune de Bergbieten, ce lieu-dit occupe environ 29,07 ha, à une altitude de 210 à 265 m. Relativement éloigné des Vosges cristallines, l’Altenberg bénéficie d’une exposition Sud-Est lui offrant une durée d’ensoleillement importante, d’un remarquable microclimat et d’un sol homogène, argilomarneux gypsifère du Keuper, où la présence de cailloutis dolomitiques favorise le réchauffement et la circulation de l’eau.

Un nez très floral, tendre et subtil marque sa naissance. Les arômes très persistants en bouche sont admirablement mis en valeur par une fraîcheur qui révèle l’authenticité du terroir. Ce vin atteint son plus juste équilibre après quelques années de vieillissement, développant alors le bouquet spécifique du terroir argilo-marneux.

 

4 - Grand Cru "Altenberg" de Wolxheim (67)

Surface 31,2 ha
Sol Marno-calcaire
Cépages privilégiés

Riesling

Au pied du rocher du Horn, l’Altenberg est au coeur même du vignoble de Wolxheim : 31,20 hectares remarquablement exposés y bénéficient d’un microclimat idéal, très sec, à une altitude de 200 à 250 m. Dans le champ de failles de Wolxheim, ce terroir au sous-sol de Lias et de Dogger est de nature marno-calcaire riche en cailloutis.

Vins de garde et de gastronomie par excellence, de caractère savoureux et généreux, les Altenberg de Wolxheim développent au fil des années un corps puissant et harmonieux et de fins arômes propres aux terroirs marnocalcaires.

 

5 - Grand Cru "Bruderthal" de Molsheim (67)
Surface 18,4 ha
Sol Marno-calcaire
Cépages privilégiés

Gewurztraminer
Riesling

Le Bruderthal domine la ville de Molsheim, où il bénéficie d’un microclimat privilégié. D’une superficie de 18,40 ha, il est exposé au Sud-Est, ce qui le protège des vents du Nord. Son altitude qui ne dépasse pas 300 m lui confère une très bonne aptitude à la maturation du raisin. Ces conditions climatiques excellentes, conjuguées à la qualité des sols classent le Bruderthal parmi les grands terroirs d’Alsace. Ses sols marno-calcaires très homogènes reposent sur un substrat de calcaire et de dolomies du Muschelkalk supérieur et de la Lettenkohle. Remarquablement caillouteux surtout vers le haut de la pente, ils tirent le meilleur parti de l’ensoleillement.

Une admirable charpente et un bouquet élégant réalisent ici une remarquable complémentarité et caractérisent les vins du Bruderthal. On appréciera tout particulièrement les Gewurztraminer pour leurs arômes floraux de fleurs d’acacia et de rose infiniment délicats. Et les Riesling pour leur très intense persistance aromatique. Quelques années de garde récompenseront les amateurs qui découvriront alors les grands crus du Bruderthal dans toute leur plénitude.